Déc 9, 2022
Street marketing

C’est à Londres, dans les années 1820, que le premier homme-sandwich est apparu pour la première fois. À cette époque, il était vêtu d’un panneau qu’il reliait à ses vêtements à l’aide de bretelles. Mais, parfois, il brandissait juste une affiche montée sur un bâton. Aujourd’hui, il est possible de réinventer cette pratique pour plus de résultats.

Des vélos et des voitures pour réinventer les hommes sandwichs

de vélos pour le street marketing

Lire également : 5 idées de street marketing applicables

La première voiture (un prototype à trois roues) est née en 1886. Pour ce qui est du vélo, le premier prototype a vu le jour en 1817. Mais, la bicyclette n’a été réellement commercialisée que vers 1843. En somme, les hommes sandwichs d’autrefois faisaient tout physiquement. À l’heure actuelle, de nombreux prestataires proposent la location de voitures ou de vélos pour le street marketing. Les vélos sont les plus prisés étant donné qu’ils sont écologiques et économiques.

L’homme-Bluetooth : une nouvelle version de l’homme-sandwich

l'homme-sandwich

A découvrir également : Top 4 des meilleures agences en marketing opérationnel

L’homme-Bluetooth est la version moderne de l’homme-sandwich. C’est une stratégie de street marketing qui est apparue en 2007. L’idée, c’est de mettre en place un kiosque Bluetooth mobile (transporté par une personne). Le kiosque diffuse des publicités, partage ou même vend des fichiers, des billets, des applications, etc.
La relation de proximité est maintenue, étant donné que la portée du Bluetooth du kiosque est limitée. Pour que ce système fonctionne, les cibles doivent répondre positivement à la demande de l’homme-Bluetooth. Sans cela, ils ne pourront pas recevoir les fichiers.

Les hologrammes pour créer des hommes sandwichs 2.0

Les hologrammes

La technologie des hologrammes est une idée novatrice. Le but est de créer un buzz avec un effet holographique lumineux pour capter l’attention des passants. Il est visible même en plein jour. Le fonctionnement n’est pas très différent du principe de l’homme-sandwich classique. C’est toujours un homme qui véhicule le message. La différence c’est qu’il porte un sac à dos contenant une hélice holographique. Ce support digital permet ensuite d’afficher des logos, des messages 3D, etc.